Le mini-bypass, encore appelé bypass en oméga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le mini-bypass, encore appelé bypass en oméga

Message par Admin le Dim 28 Juin - 13:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]" />








Le mini-bypass 









 


1.Définition

 Le mini-bypass, encore appelé bypass en oméga, n’est pas mini dans son efficacité mais dans sa technique de réalisation. Comme pour le bypass classique, la taille de la partie d’estomac par laquelle les aliments transitent est réduite. Et comme pour le bypass classique, les aliments ne passent pas par une partie de l’intestin, qui est bypassée (ou court-circuitée). La différence est que pour obtenir ce résultat le mini-bypass ne nécessite qu’une seule anastomose (suture) de l’intestin au lieu de deux.

 
2.Comment ça marche ?   Comme pour le bypass classique l’action est double:

 •restrictive car la taille de l’estomac est réduite
 •malabsorbtive car une partie de l’intestin ne sert plus à digérer, les aliments suivent un trajet intestinal plus court et sont donc moins bien digérés


3.Avantages


•Intervention techniquement plus facile que le bypass classique (entre 45mn et 1h)
 
•Efficace chez les hyperphages (gros mangeurs pendant les repas) comme chez les grignoteurs

•Les conséquences d’une fuite (fistule) sur l’une des sutures digestives sont moins graves qu’après une sleeve
 
•Risque d’occlusion à long terme inférieur à celui du bypass classique


4.Inconvénients


•Intervention récente, dont les résultats à court terme sont aussi bons que ceux du bypass classique et meilleurs que ceux de la sleeve, mais avec des résultats à moyen et long terme inconnus (intervention pratiquée depuis 2-3 ans pas encore validée par la Haute Autorité de Santé)

•Risque de reflux gastro-oesophagien biliaire (1 à 3%) nécessitant la conversion en bypass classique 

•Risque d’ulcère de l’anastomose (suture) entre l’estomac et l’intestin
•À cause de ce risque d’ulcère, pas recommandé pour les patients sous anti-agrégants au long cours (Aspirine®, Kardégic®, Plavix® ou équivalent)
•Risque de sténose de l’anastomose (suture) entre l’estomac et l’intestin nécessitant une ou plusieurs dilatations par endoscopie 

•Carences nutritionnelles (vitamines A, B6, B9, B12, D; fer; calcium; zinc) nécessitant une substitution par voie orale

•Risque de dumping: malaises (nausées, crampes, sueurs et diarrhée) survenant après l’absorption trop importante et/ou trop rapide de sucres, que l’on peut corriger par des mesures diététiques 5.Pour quels patients ?

•Les patients sans tendance au reflux gastro-oesophagien

•En cas de grignotage et d’alimentation sucrée
avatar
Admin
Admin

Messages : 12
Date d'inscription : 27/06/2015
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur http://notrecombat.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum